115 Wilcox St., #249 Castle Rock, CO 80104


+1 866-582-2586


info@jameswaitelaw.com

Garanties personnelles

Par James Waite  Magazine de gestion locative

 

EMPÊCHER LES BONS CLIENTS DE DEVENIR MAUVAIS GRÂCE AUX GARANTIES

 

QUESTION : DEPUIS L'APPARITION DE CETTE PANDÉMIE DE CORONAVIRUS (COVID-19), J'AI BEAUCOUP DE MAL À ME FAIRE PAYER PAR CERTAINS DE MES CLIENTS. LES COLLECTIONS ONT RALENTI ET LA MAINTENANCE N'EST PAS EFFECTUÉE COMME ELLE DEVRAIT L'ÊTRE. IL Y A QUELQUES SEMAINES, UN CLIENT DE LONGUE DATE, QUI ÉTAIT AUPARAVANT UN BON CLIENT, A DÉTRUIT UNE MACHINE ET M'A DIT QU'IL N'AVAIT PAS À ME PAYER PARCE QUE SEULE SA SOCIÉTÉ À RESPONSABILITÉ LIMITÉE (SRL) ÉTAIT RESPONSABLE - PAS LUI - ET QUE SA SRL N'AVAIT QU'ENVIRON $1,500 D'ACTIFS. D'AUTRES CLIENTS ME DISENT QU'ILS POURRAIENT FAIRE FAILLITE CAR ILS N'ONT PLUS AUCUN ACTIF. QUE PUIS-JE FAIRE ?

 

Réponse : Si vous n'avez pas fait signer de garantie à votre client ou à une autre partie, alors, en fonction des circonstances entourant le dommage, votre client pourrait bien avoir raison. Voici pourquoi :

 

Le bouclier corporatif de la responsabilité limitée. En règle générale, en l'absence d'activité criminelle ou d'amalgame - mélange d'actifs et d'activités professionnels et personnels - les propriétaires d'une société ou d'une société à responsabilité limitée sont en droit de s'appuyer sur l'existence d'un bouclier social de responsabilité limitée lors de la signature de contrats. Les sociétés et les sociétés à responsabilité limitée sont des types d'entités commerciales différents, mais elles offrent toutes deux des protections similaires en matière de responsabilité pour leurs propriétaires.

 

Dans la plupart des cas, cela signifie au moins trois choses :

  1. La société ou la SARL assume la responsabilité de tous les contrats que le(s) propriétaire(s) signe(nt) en tant que signataire(s) autorisé(s) pour cette entité commerciale.
  2. Les actifs qui peuvent faire l'objet d'un jugement sont limités aux actifs de la société dans la plupart des cas.
  3. Ni le(s) propriétaire(s) individuel(s) de l'entreprise ni leurs biens personnels ne pourront faire l'objet de réclamations pour les dettes de l'entreprise, y compris les loyers impayés ainsi que les montants dus pour les dommages aux équipements.

 

Ce serait le point de départ pour la plupart des tribunaux si le contrat a été signé au nom de la société ou de la SARL.

 

Les clients qui signent des garanties personnelles et qui réalisent qu'ils l'ont fait ont tendance à prendre davantage soin des équipements pour lesquels ils ont signé des garanties, pour la raison évidente que leurs biens personnels sont en jeu.

 

N'abandonnez pas encore. Même si votre contrat n'a été signé que par une société ou une SARL, vous pouvez encore avoir un certain nombre d'options :

 

  • Assurance. Si vous avez exigé de votre client qu'il souscrive une assurance contre les dommages matériels ou une assurance maritime intérieure, envisagez de présenter une demande d'indemnisation sur la police de votre client. C'est l'une des meilleures raisons d'obtenir un certificat d'assurance avant le début de la location. Le fait que l'entité commerciale du client ait peu d'actifs n'aura pas d'incidence sur la couverture d'assurance du client, à moins que la police ne soit tombée en déchéance. Dans tous les cas, assurez-vous d'aviser votre propre assureur des dommages dès que possible. Les retards d'avis peuvent entraîner un refus d'indemnisation. De plus, si votre propre assureur finit par couvrir le sinistre, il peut décider de vous subroger - c'est-à-dire de poursuivre le sinistre à votre place - et de demander le remboursement au client et/ou à son assureur.
  • Liens. De nombreux États autorisent désormais le dépôt de privilèges sur les biens immobiliers qui ont été améliorés grâce à l'utilisation de matériel loué. Si vous n'avez pas été payé, envisagez de déposer un tel privilège. Entre autres choses, les privilèges obscurcissent les titres de propriété et rendent la vie difficile à un certain nombre d'acteurs en amont, notamment les propriétaires et les entrepreneurs qui peuvent chercher à obtenir un financement, à vendre leurs projets et/ou à être payés. Soyez extrêmement attentif aux délais. Les délais pour le dépôt des privilèges varient d'un État à l'autre, mais pratiquement tous les délais sont courts et strictement appliqués.
  • Garanties. Pensez à inclure une garantie soit dans le corps de votre contrat - de préférence juste au-dessus de la ligne de signature - soit dans un accord signé séparément. Une garantie correctement rédigée peut rendre une autre personne ou entité, par exemple, le propriétaire individuel de votre client LLC et les actifs personnels de ce propriétaire, responsable des dettes de votre client envers vous. Entre autres choses, les garanties peuvent être faites pour le paiement et/ou l'exécution et peuvent être limitées ou illimitées, conjointes et solidaires, conditionnelles ou inconditionnelles, continues et contraignantes pour un nombre quelconque de parties, y compris le(s) propriétaire(s) individuel(s) de vos sociétés clientes et/ou une ou plusieurs de leurs sociétés mères, affiliées, filiales ou même un ou plusieurs tiers.

 

PLANIFIER UNE CONSULTATION AVEC JAMES WAITE

 

En outre, en fonction des circonstances entourant le projet, il convient d'examiner si un ou plusieurs des éléments suivants seraient appropriés :

 

  1. Exiger une garantie personnelle signée par le propriétaire de votre société ou société à responsabilité limitée cliente. Les garanties signées par des chauffeurs, des livreurs et d'autres personnes qui ne sont pas propriétaires sont généralement inapplicables.
  2. Exiger une garantie d'entreprise signée par l'entrepreneur général.
  3. Exiger que le ou les propriétaires individuels de l'entrepreneur général signent une garantie personnelle.
  4. Incluant des renonciations réciproques de priorité en ce qui concerne les réclamations faites à l'encontre d'un ou de plusieurs garants, de sorte qu'aucun garant ne puisse prétendre que les réclamations doivent d'abord être faites à l'encontre d'un ou de plusieurs autres garants.
  5. Une subordination stratégique des autres obligations de votre client envers un ou plusieurs des autres garants susmentionnés, les subordonnant aux obligations du client envers vous.
  6. Une renonciation à toute compensation, réduction et demande reconventionnelle de la part de chaque garant, par exemple, les allégations selon lesquelles l'équipement était défectueux ou a mal fonctionné.

 

Il est évident qu'exiger de longues garanties personnelles de la part de vos clients ne sera pas pratique dans la plupart des cas, sauf pour les projets importants et/ou complexes. Pour cette raison, les vendeurs et les bailleurs optent souvent pour l'inclusion d'une garantie personnelle abrégée dans la ligne de signature d'un contrat, qui stipule simplement que le signataire garantit personnellement le paiement et l'exécution rapides des obligations du locataire. Bien qu'elle soit loin d'être aussi solide et facile à mettre en œuvre qu'un accord de garantie séparé plus long, une garantie dans la ligne de signature peut néanmoins constituer un élément de motivation extrêmement précieux pour un client individuel.

 

Sachez que tous les clients ne seront pas disposés à signer une garantie, même écourtée. Les représentants des grandes entreprises refusent généralement de les signer, tout comme certains propriétaires et représentants de petites entreprises. Pour ces parties, le choix sera d'exiger une garantie personnelle comme condition préalable à votre accord pour faire des affaires avec elles ou de rayer la garantie et de tenter votre chance en faisant des affaires avec elles. En outre, comme nous l'avons mentionné plus haut, les garanties personnelles sont rarement appliquées aux non-propriétaires, tels que les chauffeurs et les livreurs. Néanmoins, l'inclusion d'une garantie sur la ligne de signature demeure l'un des meilleurs moyens de recouvrer les montants dus en vertu d'un contrat, surtout lorsque les clients connaissent des difficultés.

 

Lorsque vous vous demandez si une garantie personnelle peut être utile, gardez une autre question à l'esprit. Pendant toute période de location, le client sera confronté à une multitude de choix, notamment le travail sur lequel il utilisera votre équipement, l'opérateur qu'il affectera à l'utilisation de votre équipement, ainsi que la familiarité de cet opérateur, la brutalité ou la douceur avec laquelle il traitera votre équipement, l'attention qu'il accordera à la surveillance, à l'entretien et à la maintenance de votre équipement, et la prudence avec laquelle il protégera votre équipement en dehors des heures de travail, la nuit, pendant le transport et/ou en cas de tempête ou d'autres urgences.

 

Les clients qui signent des garanties personnelles, et qui se rendent compte qu'ils l'ont fait, ont tendance à mieux prendre soin de l'équipement pour lequel ils ont signé des garanties, pour la raison évidente que leurs biens personnels sont en jeu. Cela a notamment pour effet de réduire l'usure, les accidents, les coûts de nettoyage et d'entretien et, surtout, d'améliorer le recouvrement pour les opérateurs de location.

 

En fin de compte, les garanties sont l'un des moyens les plus efficaces, mais souvent négligés, de faire respecter les contrats et de créer des motivations appropriées pour les clients. Par conséquent, les bailleurs qui prennent l'habitude d'obtenir des garanties personnelles de leurs clients ont tendance à passer plus de temps à gagner de l'argent et moins de temps à essayer de le recouvrer.

 

Pour en savoir plus sur ce sujet, le numéro d'août 2019 de Gestion locative comprend l'article de Legally Speaking intitulé "La paix par la force et amener les gens à voir les choses à votre façon." L'article traite dans les grandes lignes des mêmes questions décrites, y compris la nécessité d'une garantie. Cliquez ici pour voir l'article.

 

VOIR L'ARTICLE SUR LE SITE DU MAGAZINE DE GESTION LOCATIVE

 

Articles connexes

Résolution des conflits de paiement

Question: I rented a piece of equipment to a customer without first getting his signature on my rental contract. The equipment was vandalized, and I charged the customer’s credit card for the cost of the repair. The customer disputed the charge, and the credit card

Lire plus "

Résolution des conflits de paiement

Question : J'ai loué un équipement à un client sans avoir obtenu au préalable sa signature sur mon contrat de location. L'équipement a été vandalisé, et j'ai facturé le coût de la réparation sur la carte de crédit du client. Le client a contesté le montant facturé, et la carte de crédit...

Lire plus "
fr_FR